28Oct

Organisation du 37e congrès de la Société de criminologie du Québec avec la Chaire UNESCO de recherche appliquée pour l’éducation en prison du 28 au 30 octobre 2015

La criminologie et l’éducation s’associent pour une première fois au Québec dans le cadre du congrès biennal de la Société de criminologie du Québec avec la Chaire UNESCO – pour s’inscrire  http://www.societecrimino.qc.ca/congres/congres-2015.php

Le 23 mai dernier, à l’invitation de la Société de criminologie du Québec (SCQ), M. Jean-Pierre Miron, titulaire de la Chaire UNESCO de recherche appliquée pour l’éducation en prison, M. Paul Bélanger, président du comité scientifique de la Chaire UNESCO et M. Jean-Pierre Simoneau,

directeur des opérations à la Chaire UNESCO ont rencontré les membres du comité consultatif de la SCQ pour présenter la Chaire UNESCO, sa mission, ses objectifs et activités.

À la suite de cette rencontre, le conseil d’administration de la SCQ a convenu d’inviter la Chaire UNESCO à s’associer à la Société de criminologie du Québec pour l’organisation commune du 37e congrès qui se tiendra au Centre des congrès du Château Mont-Sainte-Anne dans la région de Québec, du 28 au 30 octobre 2015. Ce congrès qui a pour thème : Pour une justice éclairée et une insertion sociale réussie. L’éducation et la criminologie; des leviers d’action, sera une occasion pour les chercheurs, les enseignants, les praticiens, les gestionnaires, les criminologues, les décideurs politiques, etc. d’échanger sur les recherches et pratiques respectives.

La Chaire UNESCO souhaite inviter des chercheurs scientifiques et autres collaborateurs de la scène internationale à participer au congrès permettant d’enrichir par leurs recherches et pratiques ce grand événement. Elle présentera également les résultats de sa récente recherche exploratoire commandée par le ministère de la Sécurité publique (MSP), le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport (MELS) et le ministère de l’Emploi et de la Solidarité sociale (MESS), qui dresse un portrait provisoire de l’éducation dans les établissements de détention de juridiction provinciale.

Plusieurs rencontres préparatoires ont eu lieu et plusieurs autres sont à prévoir pour mener à bien l’organisation du congrès d’octobre 2015 avec les membres du comité organisateur qui sont :

M. Patrick Altimas, directeur général, Association des services de réhabilitation sociale du Québec // Mme Johanne Beausoleil, sous-ministre associée à la Direction générale des services correctionnels, ministère de la Sécurité publique et directrice générale des services correctionnels du Québec // M. Paul Bélanger, président du comité scientifique, Chaire UNESCO de recherche appliquée pour l’éducation en prison // Mme Valérie B. Landry, responsable des communications et des services aux membres, Société de criminologie du Québec // Mme Jacqueline Comeau, coordonnatrice provinciale, Services éducatifs en milieu carcéral fédéral, Commission scolaire de la Seignerie-des-Mille-Îles // Mme Nicole Cabana, conseillère cadre, secteur de la réadaptation-LSJPA, Association des centres jeunesses du Québec // Mme Eugénie Chouinard, agente de recherche, Direction générale des services correctionnels, Direction de la sécurité, ministère de la Sécurité publique // Mme Marie-Marthe Cousineau, présidente, Société de criminologie du Québec // Mme Marie-France Loiselle, bénévole retraitée // Mme Nancy Massicotte, directrice exécutive intérimaire, Service correctionnel du Canada, établissement Archambault – Centre régional de santé mentale (CRSM) // M. Jean-Pierre Miron, titulaire, Chaire UNESCO de recherche appliquée pour l’éducation en prison // Mme Maryse Paré, coordonnatrice, comité consultatif clientèle judiciarisée Adulte // Mme Caroline Savard, directrice générale, Société de criminologie du Québec // Mme Hélène Simon, bénévole retraitée // M. Jean-Pierre Simoneau, directeur des opérations, Chaire UNESCO de recherche appliquée pour l’éducation en prison

Pour plus de renseignements, vous pouvez consulter les sites Web de la Société de criminologie du Québec http://www.societecrimino.qc.ca/ et de la Chaire UNESCO de recherche appliquée pour l’éducation en prison http://www.cmv-educare.com/